Toutes les actus

images

DER WANDERER

Le voyageur ou petite histoire du Lied germanique…

Salomé Haller & Quatuor Manfred

À l’occasion de l’anniversaire Beethoven, voici un voyage singulier au cœur de Lieder, imaginé comme une petite histoire du lied germanique, dans une version renouvelée grâce à la transcription pour quatuor à cordes de la partie originale pour piano.

Canzonetta, ballade, cantate, en cycle ou séparé, le Lied est par nature de formes multiples, au service du poète et d’une certaine idée de l’âme allemande.

Partant de Haydn, génie incomparable et professeur de Beethoven, le cœur de ce programme propose un dialogue indirect entre Beethoven et Schubert autour de la forme ouverte durchkomponiert, romantique par excellence, dans laquelle les deux auteurs excellent (An die Hoffnung et Erlkönig) et dont le côté théâtral est ici magnifié, exacerbé, par la version pour quatuor.

Une plongée dans cet univers romantique d’une grande densité poétique !

 

SAM. 19 SEPTEMBRE 2020 – 14h
MUba Eugène Leroy – TOURCOING (59)

 

 

visu integral

SCHOSTA INTEGRAL

Stéphan Castang & Quatuor Manfred

Découvrez la vie de Schostakovich à travers l’intégrale des quatuors par le Quatuor Manfred et le récit de Stéphan Castang.

La série musicale « Schosta integral », imaginée en 6 épisodes à la manière des séries télévisées, plongera au coeur du processus vital et compositionnel de ce génie du XXème siècle marqué par l’histoire.

Le Quatuor Manfred interprète l’intégralité des quatuors à cordes de Dimitri Schostakovich, qui représentent une véritable autobiographie musicale, et donne carte blanche au comédien et auteur, Stéphan Castang, qui livrera une interprétation de la vie de ce compositeur mythique et énigmatique.

Devant les adversités de la vie, l’ironie, la parodie, le grotesque, ont souvent constitué les réponses musicales de Shostakovich. « Il a su garder des qualités presque enfantines tout au long de son existence* ».

* Krzysztof Meyer, Dimitri Schostakovich, Fayard, Paris, 1994

 


« GALIMATIAS MUSICAL »
Épisode 1 : VEND. 22 NOV. 2019 – 20h00
Épisode 2 : SAM. 23 NOV. 2019 – 16h00

« JE FAIS UNE CARRIÈRE EN NE LA FAISANT PAS »
Épisode 3 : VEND. 24 JANV. 2020 – 20h00
Épisode 4 : SAM. 25 JANV. 2020 – 16h00

« CELUI QUI A DES OREILLES ENTENDRA »

En raison de la crise sanitaire, les épisodes 5 et 6, initialement prévus les 20 et 21 mars 2020, reportés les 20 et 21 novembre sont finalement, suite aux récentes directives, annulés.

Nous en sommes désolés et nous vous remercions de votre compréhension.

Si vous aviez réservé et payé votre billet, sachez que nous prendrons contact avec vous très prochainement pour vous rembourser.

SHOSTA_WE1 SHOSTA_WE2 SHOSTA_WE3


 

 

Paraty719252_Clairs_de_Lune_Manfred_COUV_HM

Dernier album
CLAIRS DE LUNE

CLAIRS DE LUNE

Jean-Paul Fouchécourt & Quatuor Manfred

Label : Paraty Production
Prise de son et direction artistique : Aude-Marie Piloz
Enregistrement : mai 2018 à l’église Bon Secours – Paris 11e
Sortie officielle : 31 mai 2019
Distribution : harmonia mundi

_____

“Associer Hector Berlioz (1803-1869) et Gabriel Fauré (1845-1924) ? Cela pourrait sembler une idée incongrue… Et il serait même improbable qu’un tel disque puisse exister ! Donc, quel fil conducteur à ce disque ? Il en existe bien un, et il est, me semble-t-il, assez génial : choisir un terrain neutre, le quatuor à cordes. Enregistrer d’une part celui de Fauré, et d’autre part transcrire pour quatuor — s’approchant d’ailleurs de certaines dispositions originales — un choix de mélodies, précisément par et pour le Quatuor Manfred, associé à une voix d’homme, celle claire, émouvante et précise de Jean-Paul Fouchécourt. En renonçant aux timbres rutilants comme au subtil accompagnement pianistique, l’enjeu est de revenir à l’essentiel, c’est-à-dire à l’écriture, l’expression, l’éclairage que deux si fins lecteurs ont donné aux textes de Théophile Gautier, Sully Prudhomme, Leconte de Lisle, Paul Verlaine et Romain Bussine.”
Claude Abromont, extrait du livret du disque Clairs de Lune

_____

CONCERT de PRÉ-LANCEMENT
le samedi 6 avril à 20h00 à l’église protestante de Dijon (14 bd de Brosses)
_____